Belles maisons du passé

Première parution: 2 février 2019

Modifié le 23 octobre 2021

La Tour Malakoff, 8 avenue Montaigne

La maison de Robert Lamoureux

Démolie

"l'Octogone" en vente en avril 1854

"l'Octogone" place Marine

Existe toujours, mais modifiée

41 avenue Eglé

démolie

La maison du grand entraîneur Charles Bariller à l'entrée de ses écuries

9-11 avenue Marivaux

La maison a été détruite, mais les écuries et le superbe portail avec les initiales CB sont toujours debout

Théâtre et salle de réception de la demeure du comte de Clermont-Tonnerre 

3 avenue du Général Leclerc

démolis

Le pavillon Eglé en 1904

Démoli

Démoli

Maison de Pierre Paulin, sculpteur.

75 avenue de St Germain, toujours là

9-17 rue des Côtes, ancienne maison d'André Beaugé

La même, à sa construction

Démolie

Démolie

42 avenue Eglé

Détruite pour construire la "Résidence des cèdres"

Cette maison avait déjà été transformée

Pavillon Kadoorie, 42 rue de la Muette

Démoli

42 rue de la Muette

démolie

Toujours là, mais avec deux nouvelles ailes

44 rue de la Muette

27 rue Etienne Perroux

toujours debout

6 avenue Malesherbes

image Jacques Lutz

La maison de Jean Cocteau, toujours là, modifiée

Place Sully

Elle devint la maison de Marina Vlady

Toujours là

La Grotte, 2 bis avenue du général Leclerc

Ancien abreuvoir des écuries du château

Villa Les Chênes

35 Avenue Belleforière

Démolie

 

Debout ou démolie ? Où se trouve cette villa construite en 1898 ?

Villa Debray

Démoli 

Cette grosse maison sur la gauche a été démolie il y a bien longtemps pour construire l'immeuble face à la gare, à l'angle de l'avenue de Saint Germain et de l'avenue du Gl de Gaulle (Avenue de Poissy)

Cliquez ICI pour voir l'immeuble

Le pavillon Thiers, rue Croix Castel, toujours là, fortement modifiée

7 rue d'Achères

démoli

Juste derrière l'ancienne gare, la belle maison démolie pour construire la poste

Cliquez ICI pour découvrir cette publication des "Amis du Château" sur les villas disparues