Le Comte d'Artois et les châteaux de St Gerlmain, Le Mesnil et Maisons-Laffitte

En 1777, Louis XVI donne à son frère, le Comte d'Artois le château neuf de St Germain-en-Laye

Il acquière en 1777 le Marquisat de Maisons comprenant le château et les écuries...

... et ses dépendances dont le Château de Vaux

Projetant de réunir les domaines de St Germain et Maisons en créant un vaste jardin le long de la Seine,

il acheta les fiefs de Carrières-sous-Bois en 1778 et du Belloy en 1783

En février 1789, le Comte d'Artois crée un nouveau  fief qu'il donne au Marquis de Lally Tollendal qui bâtit ce Château de la Chataigneraie 

Le 17 juillet 1789 le Comte d'Artois quitte la France.

Voir le récit rocambolesque de la fuite par les souterrains imaginaires du château de Maisons,

par Léon Galichet, "historien" mansonnien de la fin du XIXème.

Le 29 mai 1825, il est sacré à Reims sous le nom de Charles X

Il sera le dernier des Bourbons à règner en France

Jacques Laffitte, propriétaire du château de Maisons depuis 1818, et opposant actif, eu un rôle crucial dans l'abdication de Charles X,  fuyant une nouvelle fois la France. 

Il fut considéré comme "Faiseur de Roi", travaillant à faire du Duc d'Orléans le nouveau roi (Louis-Philippe) après la révolution de juillet 1830 (Les Trois Glorieuses)

Le Mesnil avait un autre château, près de l'église, construit par William Hope, banquier anglo-hollandais, en 1830,

à l'emplacement du château du XVIème siècle du trésorier de Henri III