D'insolites images du château sauvé de la démolition

Des chèvres dans le jardin !

En 1916

Le château et son parc vu depuis la rue en 1906

Le pont de fonte enjambant le "Saut du Loup" est toujours visible au tout premier plan

Les allées aménagées pour le lotissement entre le château et la Seine par Grommé, son propiétaire de 1877 à 1900

Une dans l'axe du château, l'avenue Richelieu

Une longeant l'escalier, l'avenue Henry Marcel

Et une autre à mi-chemin

Le plan du lotissement projeté

Dans ce projet, le château était promis à la démolition

maisons-laffitte plan du parc de Maisons-Laffitte

 

Carte postale éditée par la "Société Anonyme des Terrains du Château de Maisons-Laffitte"

 

maisons-laffitte carte postale de la vente de terrain du chateau de maisons-laffitte

C'est ainsi que le terrain pour construire l'hôtel Royal a été acquis

Le propriétaire suivant du château, de 1900 à 1905, Joseph Simondet, voulait  raser le chef d'oeuvre de François Mansart  pour lotir la totalité du parc

La contestation des habitants conduira à son achat par l'état en 1905

maisons-laffitte avenue du chateau

C'est à cette époque que furent rasés les pavillons de l'avant-cour pour créer l'avenue du Château (Av. du Gl Leclerc)

Début de la restauration

 Les routes du projet de lotissement sont toujours visibles dans les années 1960

En 1954